Vous sentez-vous le devoir de clarifier les choses en son nom ? (Sonia)

J'essaie de le faire. Beaucoup d'histoires à son sujet sont fausses, et j'aime remettre les pendules à l'heure. (Joe)

Êtes-vous toujours en bons termes avec Priscilla ? (Sonia)

Oui. Bon nombre de fans détestent Priscilla parce qu'elle a quitté Elvis. Mais il faut comprendre que, pendant que nous nous amusions, nos femmes étaient à la maison et s'occupaient des enfants. Je comprends donc leur rupture ; moi aussi, j'ai divorcé. Nous étions déchaînés, et nous ne voulions pas changer. (Joe)

Selon vous, quelle serait la réaction d'Elvis quant aux décisions qu'a prises Lisa Marie, comme son mariage avec Michael Jackson ? (Sonia)

Excellente question... Le monde entier était sous le choc à l'annonce de cette nouvelle. (Joe)

Selon vous, qu'en aurait pensé Elvis ? (Sonia)

Je n'ai d'abord pas cru la nouvelle, je croyais que c'était un autre racontar. Je n'en ai jamais parlé à Lisa, ce sont ses affaires. J'ai l'impression qu'elle voulait s'évader, sortir des jupes de sa mère, qui l'a toujours couvée. Lisa Marie et Michael sont bons amis, j'ignore si leur relation est allée au-delà de l'amitié. C'était peut-être un coup de publicité, car Michael traversait des moments difficiles. Lisa Marie a peut-être voulu l'aider... je l'ignore. On me demande souvent si Elvis aurait laissé ce mariage avoir lieu. Non. Aucune chance. Perdre son père si jeune n'est pas facile à vivre. Elle n'avait que neuf ans. En effet, ça a été difficile. J'ignore pourquoi Lisa Marie a épousé Michael Jackson, j'étais aussi estomaqué que le reste du monde. Mais ça n'a pas duré. (Joe)

Nous avons tous l'impression que Priscilla était le grand amour d'Elvis, malgré le fait qu'il ait aimé d'autres femmes et qu'il ait fait la fête. Elvis a-t-il fini par se remettre de sa séparation d'avec Priscilla ? (Sonia)

Il a continué à vivre de la même façon, mais ça l'a beaucoup affecté. Son amour-propre était blessé. Voilà cette grande vedette que sa femme quitte pour quelqu'un d'autre, ce qui est encore pire. Il s'en est plaint, mais il n'a jamais parlé de ses sentiments. (Joe)

À qui se confiait-il donc ? (Sonia)

À d'autres femmes, pas à des hommes. À l'époque, les hommes ne devaient pas montrer leur sensibilité aux autres hommes. Comme Elvis était très proche de sa mère, il était plus facile pour lui de se confier à une femme qu'à un homme. J'ai gardé le contact avec quelques-unes des anciennes flammes d'Elvis, et elles disent toutes qu'il était merveilleux. Il parlait de religion, de la vie, de sa mère... (Joe)

Est-ce qu'il traitait bien les femmes ? (Sonia)
Oui, très bien. Celles qui l'ont fréquenté l'aimaient beaucoup. Il avait un coeur d'enfant. (Joe)

Sa relation avec sa mère était très particulière, il la vénérait. Qui était avec lui quand elle est décédée ? (Sonia)

Pas moi, car je l'ai rencontré après la mort de sa mère. (Joe)

En parlait-il ? (Sonia)

Non, il ne parlait pas de sa mère, pas avec nous. Elvis avait un jumeau qui est mort-né, et après cet accouchement, sa mère n'a pu avoir d'autres enfants. Elle a donc surprotégé Elvis. Ils étaient très proches. Elvis n'avait pas beaucoup d'amis, il ne vivait que pour sa mère. (Joe)

1 2 3 4